Entre chiens et nous

Publié le 15 Janvier 2016

Entre chiens et nous

Un bourdonnement à peine perceptible émerge du salon de vie

« Les chiens vont bientôt arriver »

Et sur le coup des 15H, ils font  enfin leurs entrées accompagnés de leurs maitres tout fiers.

Et voilà que  les mains se déplient, que les bras s’ouvrent tout grand et que les langues se délient.

Ici une petite silhouette grise qui s’anime et rit de bon cœur en serrant très fort l’un des toutous grimpé sur ses genoux.

Elle lui parle avec des mots tendres et caresse l’animal qui se laisse cajoler bien volontiers.

Là une autre dame qui cesse de crier et se redresse dans son fauteuil roulant pour recevoir les effusions de Caramel. La voilà apaisée, son visage transfiguré.

Entre chiens et nous

Les maitres guident les chiens d’une personne âgée à l’autre.  

Ils se blottissent dans le giron des vielles dames qui sont intarissables en caresses, bisous et câlins.

Les chiens remercient à grands coups de langues humides et sautillements joyeux.   

Plus loin, les maitres ont hissé les cabots sur une table hauteur des gens.  

Une petite vieille cesse de déambuler et s’approche doucement  tendant sa main ridée vers le pelage soyeux de la grosse Gipsy.

Un grand sourire illumine son visage et elle parle et parle encore « Comme tu es beau et puis tout doux ».

   Un petit moment entre parenthèses où les mots reviennent d’on ne sait où ?

Cet autre résident a oublié ses douleurs et se lève sans peine pour se rendre au plus près de ses préférés.

Il interroge les maitres sur la race et l’âge et leurs compagnons. Habituellement son handicap auditif rend toute conversation difficile et pourtant à ce moment précis il reste très attentif aux réponses apportées.

Entre chiens et nous

Des petites croquettes sortent d’une poche et sont déposées dans les mains parcheminées.

D’abord intimidé, le groupe se prend au jeu et éclate de rire lorsqu’un chien gobe les friandises.  

Les chiens et les résidents en réclament encore !

Tous les quinze jours, ces moments d’échanges entre chiens, maitres, résidents et personnels sont attendus avec beaucoup d’impatience.

C’est à chaque fois une joie renouvelée de voir les personnes âgées ébouriffer les poils ras fraichement toilettés de Rivolaine, de soulever les moustaches de Caramel ou de caresser le gros ventre de Gipsy. 

Les portes des chambres ne restent plus fermées et les sourires s’installent pour une douce soirée.  

Entre chiens et nous

Rédigé par Véronique

Publié dans #Animation

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article